L’auteur

English

Carina Tertsakian mène des enquêtes et des campagnes dans le domaine des droits de l’homme depuis plus de quinze ans. Elle est basée à Londres. Depuis 1987, elle a travaillé pour plusieurs organisations non gouvernementales internationales, notamment Amnesty International, Human Rights Watch et Global Witness. De 1995 à 2000, elle a été chercheuse chargée du Rwanda pour Amnesty International. Pendant cette période, elle s’est rendue régulièrement dans le pays et a écrit et publié des rapports sur la situation des droits de l’homme au Rwanda ainsi que sur celle des réfugiés rwandais dans les pays voisins. De 2001 à 2005, elle a travaillé dans la division Afrique de Human Rights Watch, où elle a mené des enquêtes et publié des rapports sur les droits de l’homme au Nigeria, en Guinée, en République démocratique du Congo et au Rwanda. De 2005 à 2009, elle a été responsable de la campagne de Global Witness sur les liens entre l’exploitation des ressources naturelles et le conflit armé en République démocratique du Congo. En 2010, elle est retournée à Human Rights Watch pour occuper le poste de chercheuse principale sur le Rwanda.

En 1999, elle a traduit, actualisé et rédigé la postface du livre d’André Sibomana Gardons espoir pour le Rwanda (Hope for Rwanda) publié au Royaume-Uni chez Pluto Press.

La recherche et la production de l’ouvrage Le Château : la vie des prisonniers au Rwanda ont été réalisées de manière indépendante, sans financement ni soutien externe.

Le livre est actuellement disponible en anglais. La version française sera publiée prochainement.

Autres lecturesAcheter le livre

 
Prison centrale de Cyangugu, Rwanda 2004 © Carina Tertsakian
Entrée
Résumé
Table des matières
Lire un extrait
Images
Audio
Autres lectures
L’auteur
Acheter le livre
Contact